REPONSE A BETTATI : Olivier ! Ce serait une bonne idée que l’on se parle, dites nous ce qu’il faut faire…

Olivier  🙂 !
Bonjour, ça va ? les enfants, la famille ?

On ne se connait pas, mais tout le monde essaie de faire que ça aille.

Ici, tout le monde connait des histoires sur les migrants… Chez vous à Nice, à Menton, à Antibes, sur La Côte et dans les vallées, vous connaissez des gens bien dans tous ces endroits. Les gens dont vous parlez, vous aimeriez les rencontrer. Les portes sont ouvertes, vous aimeriez voir, rencontrer, discuter, comprendre, en parler quoi 🙂

C’est difficile de raconter encore une fois ce qu’il se passe, avec ces gars qui sont là, noirs, venus de l’autre bout du monde et qui parlent dans une langue inconnue !! Des moments improbables, des sketchs, du coeur. Il faut juste se rencontrer, il n’y a pas d’ennemis, pas de défiance politique, pas de coeur sec. En France, nos parents, nos grands parents et ceux d’avant ont fait l’histoire. Celle dont nous sommes fiers et celle dont nous le sommes moins. Nous pareils du coup et c’est pas facile, bref il faut qu’on en parle, les portes sont ouvertes partout. Si il y a de la Mafia, des fortunes on voudrait bien savoir où ? Sincèrement, car c’est pas ce que vive tous les Niçois et les habitants du coin qui se retrouvent confrontés à un mythique, légendaire, MIGRANT !!  🙂

Pour papier municipales a nice
s casals – OLIVIER BETTATI

Sincèrement, rencontrons nous, rencontrons les, qu’on ne fasse pas n’importe quoi à ce moment de l’histoire,

De tout coeur.

En réponse à : http://www.nicematin.com/opinion/olivier-bettati-fn-va-assigner-en-justice-lassociation-de-cedric-herrou-qui-defend-les-demandeurs-dasile-140408

 

 



Categories: actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *