URGENT : Rafle d’enfants à Calais : appeler le commissariat

Ce matin vers 8h, à Calais, alors qu’ils dormaient sur un tas de gravier avec pour unique protection un sac de couchage, une trentaine d’exilés (majoritairement mineurs) ont été réveillés par les CRS. Un vingtaine d’entre eux ont été interpellés.
Un militant de la Cabane Juridique, Renaud, qui passait la nuit avec eux pour documenter les violences fachos et policières qui sont récurrentes à cet endroit a également été interpellé. Il est en ce moment en garde-à-vue au commissariat de Calais. L’infraction qui lui est reprochée est « occupation d’un terrain privé en vue d’y installer un domicile ».
Les exilés sont eux aussi encore retenus mais nous ne savons pas sur quel motif (vérification d’identité, retenue, ou garde-à vue sur le même fondement que Renaud?).
 
Renaud souhaite du soutien. Donc, afin de montrer que nous sommes présents et soutenons Renaud et les exilés qui (sur)vivent à Calais, vous pouvez appeler le commissariat de Calais pour demander à parler à Renaud, bénévole à la Cabane juridique, et/ou demander les raisons de son interpellation et de celles des jeunes exilés et de leurs retenues/gardes-à-vue.
 
N° du commissariat de Calais: 03 21 19 13 17.
 
Pour les calaisiens, vous pouvez vous rendre au Commissariat (Place de Lorraine) et demander à voir Renaud, demander de ses nouvelles et de celles des exilés.
Solidairement,
Nath de Plateforme de Service aux Migrants (PSM)
Mise à jour à 18h30 :
Renaud a été libéré il y a une heure. Il semble que le commissariat ait reçu pas mal d’appel. Nous ne savons pas pour le moment s’il y aura des poursuites.

Bravo et merci à celles et ceux qui ont réagi rapidement. Ensemble nous avons la force de changer le cours des choses.
Bonne soirée à tous !
CS 06
 


Categories: actualités, Récits

2 replies

  1. le commissariat ne répond pas

  2. Bonjour, je m’appelle Isabelle Jenoc , je suis responsable de la Commission Droits de l’Enfant d’Amnesty International France et je souhaiterai faire un article dans notre prochaine lettre sur la situation des MIE à Calais depuis le démantèlement et l’envoie des MIE dans les CAOMIE et leurs retours aujourd’hui.
    Je suis prête à venir vous rencontrer pour faire un point avec vous.
    Bien à vous
    Isabelle Jenoc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *