40 mois de prison requis contre un humanitaire. L’article de Nice Matin sur le procès de Félix Croft

L’article de Nice Matin sur le Procès de Félix Croft en PDF nm-felix-croft-40-mois-requis



Categories: actualités, Procès de Félix

1 reply

  1. SOUTIEN à FELIX CROFT
    Appel au boycott des achats à Ventimiglia et toute la province de Imperia pour la durée de la peine que sera infligée à Félix.
    On commence dès à présent pour une durée de 40 mois (peine demandé par la Procureure), le 27 avril on l’adaptera au verdict du Tribunal d’Imperia.
    Quant à l’amende, ce que nous aurions économisé de voyages non faits (train, autoroute, essance,…) sera donné dans un compte de soutien à Félix.

    Dizaine de milliers de personnes de la Région PACA et de la Principauté de Monaco se rendent régulièrement à Ventimiglia et alentours pour les achats.
    Moi même j’y allais régulièrement, mais je ne peux plus supporter d’assister impassible aux rafles de Noirs sur les trains de retour, arrêtés avant la première gare française ; je ne peux plus passer impassible sur des routes, les voies ferrés qui sont dévenus de cimetières.
    Le plaisir de rencontrer la cordialité des commerçants du marché et des boutiques de Ventimiglia, devient, au retour, tristesse, indignation qui m’étouffe, m’opprime.
    La passage entre la « Perle de la France » et la « Riviera dei Fiori » est devenu un Rideau de Fer : Police aux Frontières, Douanes, Esercito italiano, Polizia, Gendermerie, Carabinieri, Guardia di Finanza,…

    Chacun trouve sa légitimité pour justifier ce carnaval macabre, avec le seul résultat d’infliger encore de la souffrance à des personnes qui ont déjà assez souffert.

    Et maintenant on veux punir Félix en lui applicant une loi conçue pour contenir (?) l’action des passeurs vers Lampedusa ? Donc contre l’immigration clandestine, mais Félix était en train d’émigrer !

    Tout ça se passe dans l’indifférence collective. Alors faisons un boycott total des achats à Ventimiglia : quand on touche au portefeuille de la collectivité il se peux que quelqu’un s’en aperçoive et réagisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *