Aurélie Filippetti, députée, s’engage pour la solidarité

Toute ma solidarité avec les citoyens courageux et fidèles aux valeurs de notre pays : l’accueil, le respect et la défense incarnée des Droits de l’Homme

Afficher l'image d'origine

Fille d’Angelo Filippetti, ancien mineur de fond, maire communiste et petite-fille d’immigrés antifascistes italiens venus travailler dans les mines de fer de Lorraine dans les années 1920, Aurélie Filippetti raconte dans un  roman, Les Derniers jours de la classe ouvrière, comment son grand-père, résistant, a été arrêté sur dénonciation par la Gestapo au fond de la mine, en février 1944, puis déporté en camp de concentration avec deux de ses frères.

Aurélie Filipetti a choisi d’afficher son soutien aux citoyens solidaires des Alpes-Maritimes



Categories: actualités, Les soutiens, soutien de personnalités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *