Nietzsche, l’historienne et le préfet…

La réponse d’une des plus grandes historiennes à M. le préfet des Alpes-Maritimes. dans la section « Idées » de Libération ce Jeudi 12 janvier 2017

« Celui-là seul qu’oppresse une présente préoccupation et qui, à tout prix, veut se débarrasser de son fardeau, celui-là seul ressent le besoin d’une histoire critique, c’est-à-dire d’une histoire qui juge et qui condamne » Nietzsche.

sophie_wahnich_liberation_12_01_2017



Categories: actualités, médias, presse, universitaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *