Nice Côte d’Azur, ses plages et ses autorités inhumaines…

Suite de la non-gestion des 100 exilés http://citoyenssolidaires06.com/?p=3532

A l’issue de la nuit bruyante encadrée par la police sur la place du Palais de Justice de Nice le groupe de 65 exilés et la quinzaines de bénévoles a choisi de quitter la place pour rejoindre un endroit plus calme, le parc Vigier que la municipalité a exceptionnellement décidé de garder fermé.

Dans la soirée, lors d’une tentative d’expulsion de force par la police sur  la place du Palais de Justice à Nice, un exilé est tombé dans les escaliers se blessant à la tête et perdant conscience. Appel téléphonique hallucinant avec le 18 qui demande si c’est un noir. Après une longue négociation et une menace de porter plainte, ils ont fini par intervenir et l’emmener aux urgences à Pasteur. Le blessé après avoir passé plusieurs heures aux urgences accompagné de bénévoles est revenu vers 4h du matin avec une attelle et une minerve.

Finalement, au matin, le groupe, épuisé, n’a pas eu d’autres choix que de se réfugier sur le bord de mer à Coco Beach où ils ont été rapidement encadrés par 8 cars de CRS avec des policiers armés de fusils d’assaut et l’injonction de quitter les lieux une nouvelle fois sans que soit proposé un lieu ou ils puissent rester la journée. En effet il a été demandé qu’ils se déplacent toutes les 2 heures. Ce jeudi étant férié, Forum-Réfugiés n’ouvrira ses portes qu’à partir de vendredi matin pour permettre l’enregistrement des exilés et que prenne fin  cette situation honteuse.

Finalement c’est le local du Secours Catholique qui vient d’ouvrir ses portes à midi pour accueillir les 65 victimes en majorité Sud Soudanaises, qui ne comprennent pas l’acharnement des autorités mais qui acceptent les propositions des associations qui essaient de gérer l’inextricable situation.

Les médias ont été présents hier dans la journée et aujourd’hui aussi avec Nice-Matin, l’AFP, France 3, France Bleu Azur, AzurTV, et RFI pour relayer une partie des informations censurant cependant le cas du blessé.



Categories: actualités, documents juridiques

2 replies

  1. Où dorment ils cette nuit ?????

  2. J’ai tellement honte!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *