Un sénateur interpelle le ministre de la Justice sur la situation dans la Roya. Sa réponse pose des questions quant à la capacité de l’Etat à comprendre ce qu’il se passe à ses frontières…

vera

C’était le 12 janvier. Le sénateur Bernard Vera du Groupe communiste, républicain et citoyen  interpelle le ministre de la Justice M. Urvoas sur la situation dans la Roya et la répression de ceux qui ont choisi l’accueil plutôt que le rejet. Ce dernier répond que le procureur traque un réseaux de passeurs dans la vallée.

Malgré des arrestations, des perquisitions, des procès en série, des traques en hélicoptère, des drônes, des lunettes infrarouge, la force sentinelle, des rafles de dizaines de migrants, des patrouilles de gendarmes et de police, ce réseau reste malheureusement introuvable.

Ils ne trouveront que des habitants qui s’organisent pour ne pas laisser l’autre, l’étranger de passage, dans la détresse. Il faut mettre fin au délit de solidarité…



Categories: actualités, médias, videos

1 reply

  1. ?????!!!!????!!!!?????!!!

    BOUM BOUM TAM TAM LOVELOVELOVE…..c’est le SON d’ 1 COEUR QUI BAT!!!
    je pense qu’il faut envoyer de BELLES ONDES aux politiciens parce qu’ils sont devenus SOURDS à la musique du coeur et surtout du leur!!!!
    ENVOYONS donc à ces gens la » MUSIQUE DU COEUR  » pour qu’ils REVIBRENT/REVIVENT AVEC NOUS !!!
    EUX aussi connaissent même s’ils s’en défendent ;

     » ONE LOVE ONE HEART  » un Amour un coeur
    LET’S GET TOGETHER restons ensemble
    AND FEEL ALL RIGHT et sentons nous BIEN
    HEAR THE KIDS CRYING « ONE LOVE » ENTENDS les jeunes crier : « AMOUR  »
    HEAR THE CHILDREN CRYING  » ONE HEART …… » ENTENDS les enfants crier :  » UN COEUR  »

    dixit BOB M.  » one love  »
    ou écoutez :
    LA MUSIQUE DU COEUR de positiv young lion ++++++
    ou nathalie Dessay FLOWER DUET

    LOVE à tous , à tous les enfants du monde et à Toi Cédric H, à Toi Mama , à Vous Gwen Félix……à TOUS LES HUMANISTES !!

    valérie lafontPO/PA/Terre Courage…..de nos Belles Pyrénées

    ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *