Le Cabinet du Président de la République répond à la « lettre ouverte des universitaires »

Une lettre ouverte des universitaires de PACA et d’ailleurs avec 700 signataires avait été envoyée au Président de la République suite à l’arrestation de Pierre-Alain.

…C’est pourquoi nous vous demandons d’agir rapidement afin que les actes de protection et de solidarité à l’égard des migrants en danger ne soient plus réprimés, moralement ni pénalement, ce que ne permet pas à ce jour la loi en vigueur. Nous demandons également à l’Etat de prendre ses responsabilités en mettant en place de véritables dispositifs d’accueil et de prise en charge des migrants, afin que les citoyens ne soient plus placés dans l’obligation morale de se substituer à lui – comme c’est le cas dans la vallée de la Roya. En PACA comme sur l’ensemble du territoire national, il en va du respect des droits de l’Homme et des principes fondamentaux de liberté, d’égalité et de fraternité chers à notre République.

Lettre complète et signataires accessibles ici

Le Chef du Cabinet du Président de la République a répondu le 19 décembre.

 

Cette initiative a été suivi de la création de groupes de travail d’envergure nationale et internationale ainsi que diverses actions dans le monde universitaire. Vous pouvez joindre les Universitaires Solidaires sur la boite univpaca@gmail.com. Voici un extrait de leur dernière communication.

En ce qui concerne les Universitaires Solidaires, nous formulions, dans notre mail du 28 novembre dernier, des propositions autour de la formation de groupes de travail pour lesquels plusieurs personnes ont manifesté un intérêt, nous les en remercions. Ces différents groupes de travail sont actuellement en gestation et doivent être coordonnés avec les organisations déjà actives sur le sujet, notamment sur le recensement des cas au niveau national (Gisti/Délinquants Solidaires).
Nous avons cependant initié une collecte d’information autour des cas de délits de solidarité à l’échelle européenne. Vous pouvez d’ores et déjà nous écrire pour nous faire remonter les cas de délits de solidarité en Europe portés à votre connaissance (documents officiels, revue de presse, récits/témoignages, sites ressources, organisations relais…).
Si vous êtes intéressés à participer à l’une des actions mentionnées ou pour toute autre proposition, n’hésitez pas à nous écrire sur la boîte univpaca@gmail.com. Nous reviendrons très prochainement vers les personnes qui se sont manifestées pour leur détailler les initiatives et activités des groupes de travail.

Restons mobilisés et solidaires.

A bientôt,
Les initiatrices de la lettre
Sarah Sajn, CHERPA, Sciences Po Aix
Morgane Dujmovic, TELEMME, AMU-CNRS / Université de Zagreb, Croatie
Chiara Pettenella, CHERPA, Sciences Po Aix
Elen Le Chêne, CHERPA, Sciences Po Aix



Categories: actualités, Les soutiens, Procès de Pierre-Alain, universitaires

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *